G.O'Brien aka "G In The Box" a trouvé sa place dans la scène rave au cours de l'été 1997, dans un événement de Montréal, Phase cat.

C'est en effet avec les promoteurs underground les plus respectés de Montréal, Mini-Tank productions, que G.O'Brien a commencé sa carrière nocturne et a simultanément inscrit son nom dans la culture électronique de cette merveilleuse ville

L'explosion de la scène électronique au Québec allait propulser G.O'Brien aux platines aux cotés de grands artistes tels que Sven Väth, Felix da Housecat ou encore Vitalic. Il a été résident des clubs les plus courus de Montréal, tels que le Sona et l'Aria, au cours des années 2000 grâce à son travail acharné et à un talent indéniable.

Toujours capable de nous surprendre, G.O’Brien étale son talent jusqu’au désert du Nevada ou il performe un DJ set exceptionnel lors de l’événement planétaire, Burning Man 2012.

Sa force calme se lit dans son regard et son visage, à la fois doux et déterminé. Il aime le son, les sons. Il aime faire danser, c'est physique chez lui. Son corps tout entier s'implique lorsqu'il mixe. Il parle peu, la musique est la langue qu'il affectionne le plus. Ce poète du son surprend par ses choix, déstabilise, innove mais lorsqu'il choisit un morceau, il ne tombe jamais dans la facilité. Il joue electro, minimal et techno mais ce n'est pas un DJ puriste, plutôt comme un DJ en constante évolution qui utilise toute la palette électronique pour vous emmener là où vous ne vous y attendez pas.

Références:

Club / Événements: Eclispe Summer Festival, Society for Art and Technology, Piknic Electronik Montréal & Gatineau / Canada, Aria, Sona, Herbenzik / Besançon, France, Burning Man / Black Rock City, Nevada, USA, Amazone